51 articles avec musique

Rock en Seine, 15ème édition : Jour 2 (26 août 2017)

Publié le par Eva Pigeon

Suite de mon récap de la quinzième édition de Rock en Seine : jour 2 !

Rock en Seine, 15ème édition : Jour 2 (26 août 2017)
Girls in Hawaii

Contrairement au temps qui semblait encore un peu incertain vendredi, c'est sous un grand soleil que débute l'après-midi du samedi avec Girls in Hawaii sur la scène de la cascade. Le groupe belge était là pour annoncer la sortie prochaine de leur nouvel album studio, prévue le 29 septembre, et jouer en avance quelques nouveaux morceaux entre leurs titres plus anciens. Dans cette atmosphère intimiste qui caractérise le groupe, ils ont alterné entre ses différents albums, en jouant au passage mes morceaux préférés d'Everest, "Misses" et "Rorschach", ainsi que quelques nouveaux singles qui s'annonces plutôt sympathiques, avec de nouvelles influences.

Bon, le concert est ici en entier, tant qu'à faire.

Her Victor Simon
Photo : Lise Tuillier

Un passage repos sur un talus pour écouter le rock sombre de Timber Timbre à la Scène de l'Industrie, puis je me dirige vers le concert de Her. Peu après l'apparition du groupe sur scène, une image de Simon Carpentier, prise lors de son dernier concert avant sa disparition le mois dernier, s'affiche en grand écran alors que le groupe commence à jouer. L'intensité du concert est saisissante, l'investissement de Victor touchant, et c'est accompagné d'un groupe puissant qu'il chante "Five Minutes", "Blossom Roses" ou "Union". Après quelques mots émouvants évoquant la disparition de la moitié du duo, il embarque le public jusqu'à la fin, où le groupe joue notamment une reprise de "A Change Is Gonna Come", pour expliquer d'où vient la musique de Her. Un set superbe.

The Kills Alison Mosshart Jamie Hince
Photo : Kenneth Capello

Si je les quitte légèrement avant la fin, c'est qu'après des années d'écoute chez moi, je vais enfin voir The Kills ! Depuis la Grande Scène, ils commencent un show comme on aurait pu l'attendre. Ils arpentent la scène armés de leurs guitares, se laissent la place chacun leur tour, Alison chante un couplet, Jamie sa lance dans un solo distordu et prouve qu'il a bien réappris à se servir de sa main blessée. Contrairement à ce que j'aurais pu penser pour un concert de festival, ils ne choisissent pas spécialement leurs singles les plus connus, mais alternent entre des morceaux de leurs différents albums, et dans le soir tombant, ils ont l'air tout à fait ravis d'être ici. Un petit plaisir (en intégralité ici).

Lee Fields

Après ce bon moment de rock, Lee Fields & The Expressions sont déjà en train de réchauffer la Scène de la Cascade avec un funk/soul expressif. Dans une superbe veste jaune à paillettes, Lee Fields, qui ne peut que faire penser à James Brown, déroule son set avec assurance et fait participer le public au milieu des cuivres.

Fakear
Photo : Justine Targhetta

Ignorant les conseils du chanteur de Girls in Hawaii plus tôt dans la journée, on ne passe pas par le concert de PJ Harvey, et c'est avec le set de Fakear que finit la soirée. Découvert avec son EP Sauvage en 2014, il a depuis fait du chemin. Mais si je l'apprécie en musique d'ambiance, je n'ai pas trop accroché à l'ambiance du set que j'ai trouvé peu varié, d'autant que j'ai pour le coup un peu décroché de ses sorties plus récentes. Un moment sympa malgré tout pour finir cette deuxième journée.

Publié dans Musique, Concerts

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>