Les albums que j'attends en 2016

Publié le par Eva Pigeon

Déjà trois mois qu'on a changé d'année, et tellement d'annonces, de dévoilement de singles, de dates de concerts et autres perspectives réjouissantes ! Cet article va donc expliquer pourquoi je suis super excitée à propos des sorties de cette année.

Les albums que j'attends en 2016

Des sales gosses qui grandissent

Declan McKenna

Je commence avec un EP qui est déjà sorti.

J'avais déjà parlé de lui cet été, alors que j'avais mis son premier single en mode repeat suite à ma première écoute ; depuis, Declan McKenna a sorti un second single, "Paracetamol", et surtout un premier EP, Stains, le 4 mars. Tout à fait à l'image de ses deux extraits, Stains reflète tout le style et la créativité de ce garçon qui semble composer des morceaux avec une nonchalance étonnamment talentueuse. Si ses bases restent rock, on y superpose des sonorités qui font davantage penser à quelqu'un qui s'amuse avec les instruments-jouets de son grenier et les effets des micros sur son ordinateur. Le résultat est un EP réussi, qui passe aisément d'un tempo à un autre, d'une atmosphère à une autre, avec toujours une ironie qui fait la spécificité de ces textes.

Je n'ai pas encore eu l'occasion de le voir en concert, alors en attendant je suis ses stories absurdes sur Snapchat et j'attends l'annonce de la sortie de son premier album.

RAT BOY

Également présent dans l'une de mes playlists l'été dernier, également très jeune, nonchalant et British : RAT BOY. Il est déjà l'auteur d'une Mixtape et d'un EP, sortis en 2014 et 2015 et disponibles sur SoundCloud. Avec un fort penchant pour le Do-It-Yourself, RAT BOY propose plutôt uns musique assez brute, du rock à la FIDLAR ou Jamie T, à travers lequel on ressent peut-être des influences hip-hop dans l'énergie communiquée à travers ses morceaux, et leur propension à donner envie de danser. Un single, "Move", est déjà sorti en 2016, et j'espère que cette année verra aussi un nouvel EP, parce que je trouve que ce garçon est définitivement très cool.

Des retours qu'on n'attendait plus

The Last Shadow Puppets

Depuis 2008 ! On attendait depuis 2008 et tout d'un coup, en 2015, un tweet a laissé présager le retour dont ils parlaient très évasivement dans leurs interviews depuis plusieurs années. Tout s'est confirmé, shootings photos, articles et annonce d'une date de sortie du successeur à The Age Of The Understatement. Depuis, les singles se sont enchaînés, quatre en tout avant la sortie, enfin, de Everything You've Come To Expect le 1er avril.

J'avoue que la sortie de leur premier single, "Bad Habits", le 10 janvier dernier m'avait laissée assez dubitative et surtout déçue, j'ai eu un peu peur que ce second album ne puisse effectivement jamais être à la hauteur de The Age Of The Understatement. Très rock, j'ai trouvé que ce premier extrait ressemblait plutôt au style de The Rascals, mais sans être très convaincant. Mais la sortie coup sur coup de "Everything You've Come To Expect" puis d'"Aviation" a complètement effacé toute ombre de doute ou de déception.

J'adore

Le premier, calme et envoûtant, m'a un peu fait penser à l'ambiance de "Vertigo" sur lequel Alex Turner avait collaboré avec Mini Mansions, mais en plus Puppets. Et je ne me lasse pas d'"Aviation", dans lequel je retrouve exactement tout ce que j'aime chez ls Last Shadow Puppets, cette dimension BO de film, ce côté épique, les cordes, la mélodie et le bridge fantastique... Je suis également assez convaincue par le clip mi-cinématographique mi-wtf qui semble être le prequel de celui de "Everything You've Come To Expect".

Bref, j'attends cet album depuis tellement longtemps, il sort au moment même où je rédige cet article et je suis impatiente de l'écouter de bout en bout, et probablement de partager ici mes impressions !

The Kills

Et encore un duo qui m'a fait attendre beaucoup trop longtemps, The Kills, car leur dernier album Blood Pressures date de 2011. Cinq ans plus tard donc, après des concerts aux États-Unis à n'en plus finir et une annonce de Jamie Hince il y a déjà un an et demi, The Kills ont lancé trois teasers vidéo très courts avant d'enfin annoncer la sortie de leur cinquième album en juin. Cette annonce a été accompagnée d'un premier single que j'ai tout de suite adoré, "Doing It To Death". Les images et chorégraphies du clip, le riff, la mélodie m'ont rendue complètement euphorique. Même si le tout début du morceau étonne car il donne l'impression d'une production beaucoup plus propre que celle à laquelle on est habitués, on retrouve finalement bien tout ce qui fait la particularité des Kills, une guitare saturée, la voix de VV doublée nochalamment par celle de Jamie Hince... Bref, une raison supplémentaire d'attendre l'été avec impatience.

Non non non, je ne m'en lasse vraiment pas.

La Femme

Enfin ! Enfin. Mon groupe français préféré, dont je ne cesse de parler et auquel j'avais consacré un article il y a déjà deux ans et demi, revient. L'annonce d'un nouvel album et de dates de concert en France a été suivie d'un premier single il y a quelques semaines, "Sphynx". Un titre énigmatique et un clip psychédélique hypnotisant pour un morceau où l'on retrouve sans mal la personnalité du groupe, que ce soit à travers le choix des mots dans les paroles, la voix aiguë de Clémence ou les sonorités des synthés en adéquation avec l'image. Il ne s'agit que d'une annonce en avance cela dit, car Marlon a expliqué à la salle du Grand Mix à Tourcoing le 10 mars dernier que le groupe avait pris du retard dans l'enregistrement de l'album. Cela n'a pas empêché le groupe de tester les versions live des morceaux de leur futur deuxième album...

Mon verdict, c'est que ce futur deuxième album sera très bon. Les nouvelles compositions du groupe m'ont semblé s'orienter un peu plus vers le psyché que vers le rock, avec des nouveaux titres plus proches d'"Hypsoline" que d'"Antitaxi", avec encore beaucoup de synthés mais aussi, il m'a semblé, des guitares qui se détachent plus de l'ensemble - évidemment tout dépendra aussi de la production de l'album. C'est avec plaisir que je les ai aussi entendus jouer "Me Suive", publiée sur SoundCloud en tant que Mystère l'année dernière... Le groupe m'a paru un peu plus mature, du moins, leur attitude de sales gosses narquois m'a semblée plus effacée ; mais malgré des chansons envoûtantes ou mélancoliques, La Femme reste La Femme et nous propose des concerts toujours aussi fous ainsi que, par exemple, une nouvelle chanson intitulée "Mycose". J'ai donc l'impression qu'il n'y aura pas grand chose de perdu, seulement de jolies choses ajoutées dans ce nouvel album, qui finira bien par arriver, à la rentrée 2016 normalement.

Avertissement pour les épileptiques : NON.

Publié dans Musique

Partager cet article

Repost 0