Franz Ferdinand

Publié le par Eva Pigeon

J'avais envie de vous parler de Franz Ferdinand.

C'est peut-être le groupe que j'écoute depuis le plus longtemps, en fait. Je connais Franz Ferdinand depuis la sortie de Tonight : Franz Ferdinand en 2009, au moins. Peut-être même avant, car je connais leur premier album depuis très longtemps aussi. Bref, j'ai toujours aimé ce groupe, donc je voudrais vous en parler.

Nick McCarthy (guitare, clavier, choeurs), Paul Thomson (batterie, choeurs), Bob Hardy (basse) et Alex Kapranos (guitare, chant). / Photo Andy Knowles

Nick McCarthy (guitare, clavier, choeurs), Paul Thomson (batterie, choeurs), Bob Hardy (basse) et Alex Kapranos (guitare, chant). / Photo Andy Knowles

Franz Ferdinand, c'est un groupe de quatre Anglais ou Écossais qui jouent ensemble depuis des années et qui a sorti son dernier album en 2013 (j'en ai un peu parlé ici). Ils font partie de ceux dont je connais bien toute la discographie. Je propose de vous faire un petit historique.

Franz Ferdinand

Franz Ferdinand

Si l'originalité du nom choisi pour leur premier album aurait pu être un peu plus grande, je crois que cette entrée en matière a été plus que réussie. J'e n'écoutais pas encore ce genre de choses au moment où le disque est sorti en 2004 et donc je ne saurais pas trop dire s'il a été vu comme quelque chose de réellement nouveau. Personnellement, je crois qu'avec ce CD, Franz Ferdinand a établi un son qui ne ressemble qu'à eux. Au départ je voyais vraiment ça comme de la pop un peu simple mais bien entrainante. En fait je pense que si c'est définitivement de la feel-good music, ces chansons sont surtout un assemblage très bien construit de riffs bien trouvés, de rythmes implacables, de refrains difficiles à oublier et de paroles assez bien senties.

On trouve donc là-dedans des chansons sexy qui parlent de danser, de filles et de garçons ("Tell her tonight", "Michael"), des chansons qui parlent de juste faire ce dont on a envie ("Jacqueline"), ou d'autres qui expriment la frustration de ne pas pouvoir avoir celle qu'on aimerait avoir ("Auf achse"), et personne ne peut ignorer l'envergure de ce qui doit encore être leur chanson la plus connue, "Take me out". Donc, en fait, on se reconnait assez dans les paroles, et comme on a envie de danser sur la musique, on ne peut pas s'empêcher d'écouter nos chansons préférées en replay, parfois quand on marche dans la rue ou bien en voiture, comme ça on a l'impression d'être dans un clip. Et déjà avec cet album, Franz Ferdinand s'est défini comme un groupe fait pour le live, car même dix ans plus tard, les titres de Franz Ferdinand mettent le feu à la fosse pendant les concerts, et "this fire is out of control" (j'ai pu moi-même le constater à Rock en Seine)!

L'incontournable single! J'ai créé une playlist des morceaux que j'ai postés pour l'article, donc à la fin de cette vidéo, les autres devraient s'enchaîner toutes seules pendant que vous lisez.

Et "Michael", qui concentre un peu tout ce que j'aime chez Franz Ferdinand.

You could have it so much better

Franz Ferdinand

Le groupe n'a mis qu'un an avant de sortir ce deuxième album ; c'est peut-être celui dont la pochette vous sera la plus familière. Honnêtement, c'est celui que j'aime le moins. Malgré quelques titres réussis, voire eux aussi incontournables, je trouve que la plupart des chansons passent assez inaperçues. J'ai acheté le CD il y a un moment et je les ai toutes entendues un certain nombre de fois, mais je ne pourrais pas en fredonner le refrain ou le riff d'introduction. Cela dit, celles que je connais bien valent vraiment le détour. Personne n'a pu passer à côté de "Do you want to" où on retrouve la dimension charismatique tendance rouleau compresseur que peuvent prendre les titres de Franz Ferdinand. "Walk away", morceau entraînant qui évoque l'amertume de la rupture, fait aussi partie de mes chansons préférées du groupe.

Tonight : Franz Ferdinand

Franz Ferdinand

Quatre ans plus tard, on a pu retrouver le groupe (et moi, donc, acheter un album sur les conseils d'un magazine pour la première fois, j'ai le goût du risque) avec un album qui a reçu des critiques globalement assez positives me semble-t-il. En tout cas, un CD qui fait prendre un tournant au son du groupe. S'il reste plutôt pop-rock, avec les "Lalalala" de "Ulysses" ou le refrain de "No you girls", Tonight est marqué par des touches électroniques qu'on ne trouvait pas dans les albums précédents, comme dans l'intro de "Twilight omens" ou le refrain de "Bite hard". Les singles ne montrent du coup pas vraiment cet aspect de l'album, je trouve. La fin est aussi assez différente de ce à quoi le groupe nous avait habitués, puisque qu'il se termine avec "Lucid Dreams", un morceau à différentes phases de près de 8 minutes, suivi du flottant "Dream again" et enfin de "Katherine miss me", sorte de deuxième version de "No you girls" que j'aime particulièrement, avec sa simple guitare acoustique et la douceur de la voix d'Alex Kapranos.

Pour changer un peu des singles habituels

Right thoughts, right words, right action

Franz Ferdinand

Et c'est donc en août dernier que Franz Ferdinand a fait son retour avec son quatrième album, alors qu'on arrive aujourd'hui au dixième anniversaire du premier album du groupe. Comme je l'ai déjà dit, donc, c'est vraiment mon disque préféré depuis Franz Ferdinand. Je trouve qu'encore plus que d'habitude, on a l'impression que le groupe est content de faire ce qu'il fait, de nous jouer ces titres efficaces, parfois drôles, voire délirants. Je pense à "Evil eye" et au clip qui va avec, mais j'ai aussi entendu une interview où Alex expliquait avoir trouvé l'inspiration pour les paroles de "Right action" dans une carte postale trouvée je ne sais plus où et qui disait le fameux (et pas très rassurant) "Come home, practically all is nearly forgiven" ("Reviens, quasiment tout est presque pardonné"). On trouve aussi des chansons qui gardent la marque du songwriting du groupe comme "Love illuminations" ou "Bullet". Bref, même si une ou deux chansons me semblent un peu moins intéressantes, c'est un album qui m'a vraiment plu, et j'ai hâte d'entendre ses titres en live si je peux revoir le groupe en festival cet été.

Voilà donc un aperçu de ce qu'a fait Franz Ferdinand pendant ses dix ans de présence parmi les groupes qui comptent. Encore une signature du label Domino Records, qui produit décidément beaucoup des disques que j'achète. Si vous ne connaissiez pas le groupe, ou pas bien, j'espère vous avoir donné envie d'écouter ce qu'ils font, et si vous êtes déjà fan convaincu(e), que vous trouvez que j'ai eu les right thoughts, utilisé les right words et que cet article était une right action. (C'est vraiment difficile de trouver des conclusions.)

Publié dans Musique, Artistes

Partager cet article

Repost 0