Playlist de l'été 2016

Publié le par Eva Pigeon

Ça faisait quelques temps, voilà une nouvelle playlist confectionnée par mes soins, avec des titres et des artistes que j'ai écoutés ces dernières semaines. Quelques nouveautés, d'autres morceaux plus anciens, des premiers albums et des futurs albums... Bon mois d'août !

Source : Projekt Klunkerkranich sur Facebook

Source : Projekt Klunkerkranich sur Facebook

#1 FIDLAR - No Waves : Une accroche franche pour débuter cette playlist avec l’un des singles du premier album de FIDLAR. Du rock bien brut qui donne en même temps une envie de danser ou au moins de secouer un peu la tête !

#2 The Lemon Twigs - These Words : Encore un groupe trouvé parmi les liens partagés par JD Beauvallet, The Lemon Twigs est un duo coloré et ce morceau m’a rappelé à la fois Paul McCartney pour son piano et son mélodie, et Queen pour son final grandiloquent. Il n’y a encore que peu de morceaux du groupe disponibles sur Internet, mais en tout cas j’ai trouvé celui-ci à sa place dans une playlist postée en plein été.

#3 La Femme - Où Va Le Monde : Normalement, plus beaucoup à attendre avant la sortie du deuxième album de La Femme, que j’attends avec beaucoup d’impatience ! Il s’annonce en tout cas aussi varié que le premier, puisque “Où Va Le Monde”, dont j’ai beaucoup lu qu’il pourrait s’insérer tranquillement dans la bande-son d’un Tarantino, est assez éloigné du psyché de “Sphinx”. Agrémenté d’un clip en karaoké approximatif (que je n’ai pas réussi à insérer dans le player…), avec ses sonorités western et ce phrasé qui rappelle “Nous Étions Deux”, je l’apprécie de plus en plus en le réécoutant.

#4 Phoenix - If I Ever Feel Better : Au commencement de Phoenix, en 2000, il y avait United, leur premier album. Et dans United, il y avait plein de chansons cool comme “If I Ever Feel Better”, capable de nous donner une humeur positive en moins d’une minute, le temps d’imposer son groove !

#5 Spector - Bad Boyfriend : À force de lire les dizaines de tweets que leur consacre l’une des personnes que je follow, j’ai fini par aller écouter Spector. Un son proche de groupes comme The Vaccines, avec des mélodies très efficaces et des morceaux servis par une voix singulière.

#6 James Blake - Radio Silence : La sortie du troisième album de James Blake aura au beau coïncider avec le buzz de celui de Radiohead, j’ai beaucoup écouté le premier et encore très peu le second. The Colour In Anything (dont la pochette a été réalisée par Quentin Blake, l’illustrateur des livres de Roald Dahl !) ne m’a pas déçue du tout et chaque nouvelle écoute est un vrai plaisir où je découvre un peu plus les 17 morceaux d’un disque très dense, subtil et sensible.

#7 LUH - I&I : Sorti en janvier dernier, “I&I” est un single assez envoûtant du premier album de LUH, avec son piano et ses voix qui se répètent et se mêlent. On reconnait dans l’une d’elles le chant de (feu) WU LYF, qui n’a sorti qu’un unique album avant de se séparer. Ellery James Robert chante désormais avec sa copine des Spiritual Songs For Lovers To Sing, et elles sont vraiment sympathiques.

#8 Aurora - Winter Bird : Après avoir vu son nom circuler plusieurs fois en peu de temps il y a quelques mois dans des titres d’articles, je me suis dit qu’il fallait que j’écoute quelques morceaux d’Aurora. Dans le sillage de Lorde notamment, à 17 ans et avec une jolie voix, elle a également un style électro-pop influencée par le hip-hop. Si cela ne m’a pas fait entrer dans son cercle de fans inconditionnels, Winter Bird, dont j’aime bien le pont et la fin, est sorti du lot de ces quelques écoutes.

#9 YAK - DooWah : Une découverte relativement récente, moi qui ne trouvais plus de nouveaux groupes de rock qui me plaisaient vraiment pendant quelques temps, j’ai eu la bonne idée d’écouter un live de YAK pour l’Album de la Semaine, puis leur premier album, Alas Salvation. Un son garage, ça marche presque à tous les coups avec moi, et un premier album qui alterne entre titres très bruts et d’autres, plus lents et mélancoliques à l’image de “Let’s Pretend” de Drenge. Je conseille.

#10 Son Lux - Easy : J’ai découvert ce single il y a assez longtemps, mais ce n’est que récemment que je me suis décidée à écouter un peu plus de Son Lux, qui a en fait sorti cinq albums déjà ! Des ambiances souvent éthérées, intimes, balancent entre douceur et violence, et leur utilisation des beats et des sons électroniques, qui ont parfois tendance à me lasser, trouve une identité plutôt unique selon moi. 

#11 The Last Shadow Puppets - The Dream Synopsis : Je pense m’être suffisamment exprimée au sujet du deuxième album des Last Shadow Puppets ici, “The Dream Synopsis” m’a semblé être une jolie façon de conclure avec douceur.

Publié dans Musique, Playlists