La musique en 2016, épisode I : Les albums des tops

Publié le par Eva Pigeon

Bonne année !

Comme chaque année je reviens, avec un timing plus ou moins approximatif, sur la musique que l'on a écoutée en 2016. Cette première partie du bilan concerne comme l'an dernier les albums classés en haut des tops de l'année par les sites et magazines musicaux. J'ai utilisé comme base un résumé élaboré sur albumoftheyear.org à partir des notes moyennes et ma mémoire qui a retenu les albums que j'ai moi-même vu souvent dans ce genre d'articles.

Shall we ?

La musique en 2016, épisode I : Les albums des tops

Les albums des plus anciens

On n'a cessé de le répéter, 2016 fut une hécatombe en termes de décès d'artistes particulièrement exceptionnels. Parmi eux bien sûr David Bowie et Leonard Cohen, tous deux disparus au cours de l'année mais après avoir laissé derrière eux un dernier album. En revanche, Iggy Pop, lui, ne semble jamais destiné à mourir une fois derrière un micro.

David Bowie - Blackstar

#1 dans le top albumoftheyear.com

#1 dans le top albumoftheyear.com

Évidemment, j’ai écouté Blackstar cette année, dernier legs d’un artiste incroyable. Sans être encore une très bonne connaisseuse de son oeuvre, j’ai toujours aimé David Bowie autant pour la variété de sa production au fil des années et des albums, sa créativité unique, son (ses) personnage(s). Je n’ai cependant pas adhéré à son ultime album. Malgré la subtilité du single “Lazarus”, Blackstar a eu du mal à me toucher, peut-être entre autres parce que je n’ai pas trop aimé le saxophone, très présent sur l’ensemble des morceaux. Je garde en revanche mon envie de continuer à découvrir le reste de cette discographie colorée dans l’année qui vient !

Leonard Cohen - You Want It Darker

#17 albumoftheyear.com

#17 albumoftheyear.com

Après une si longue carrière, Leonard Cohen a laissé derrière lui un très beau dernier album en 2016, quelques semaines à peine avant de quitter ce monde. You Want It Darker, est plein d’une noirceur fascinante, mais loin d'être déprimante. Dans une atmosphère intimiste, la voix rocailleuse de Cohen et des arrangements simples, souvent lents, mais puissants donnent des frissons. "You Want It Darker" et son ambiance de litanie ouvre l'album, "Leaving The Table", "Treaty" et "If I Didn't Have Your Love" font partie des moments les plus forts d'un album traversé par des influences blues, folk, mais aussi gospel ou jazzy toutes en subtilité. Le bilan plein de sagesse et d'amour d'une longue existence ; et bien qu'il déclare "I'm out of the game", cette dernière partie qu'il aura jouée fut décidément mémorable.

Iggy Pop - Post pop Depression

#30 albumoftheyear.com

#30 albumoftheyear.com

Un album qui était déjà fort prometteur au premier coup d'oeil. Sans être une spécialiste d'Iggy Pop, le voir revenir avec un nouvel album accompagné de Josh Homme (de Queens Of The Stone Age, vous voyez ?) et Matt Helders (des Arctic Monkeys, vous comprenez bien !) m'a tout de même paru particulièrement enthousiasmant. Post Pop Depression, avec un rock dark, saccadé, garage, "vénéneux" comme l'ont sans doute écrit certains journalistes, avait tout pour me plaire a priori. Je n'ai pourtant, étrangement, pas complètement accroché, malgré plusieurs écoutes avant puis après avoir vu Iggy Pop, impressionnant, sur la Grande Scène de Rock en Seine cet été. Comme c'est parfois étrangement le cas avec certains disques qui "auraient du" vous plaire, j'ai reconnu les qualités des morceaux sans qu'ils ne me mettent les papillons dans le ventre... Tant pis.

Rap et RnB non-stop

Je suis navrée par ce choix de titre mais il est difficile de se renouveler dans le choix des titres et il faut dire que cette année encore, les artistes rap et RnB ont été très présents dans le haut des classements ! Kanye West, Frank Ocean, Beyoncé, Chance The Rapper, Kendrick Lamar, A Tribe Called Quest sont souvent restés campés sur les premières places. Petit résumé de leurs succès donc, de ce que j'en sais et éventuellement de ce que j'en pense. À vrai dire, je n'en ai écouté qu'un sur la liste, mais j'ai essayé de développer mon avis à son sujet, bien qu'il ne s'agisse pas de mon style de prédilection.

Kanye West - The Life Of Pablo

#6 albumoftheyear.com

#6 albumoftheyear.com

Encore une fois, un album de Kanye dans le top de l’année ! Cette fois-ci, je l’ai écouté plus attentivement que je l’avais fait pour Yeezus, auquel j’avais moins accroché. Revenu dans le juste milieu, The Life of Pablo est un album qui m’a plu à la première écoute et que j’écoute régulièrement ces derniers temps. Plus proche de My Dark Twister Fantasy en termes de “mise en scène et orchestration”, il propose pour moi une très bonne première moitié qui, malgré une juxtaposition d’effets de styles assez variés, de l’esprit gospel de l’intro “Ultralight Beam” au très bon riff électronique de “Feedback” en passant par les moments précipités et l’intermission à la Daft Punk de “Father Stretch My Hands Pt.2” . Au-delà de son clip, “Famous” est particulièrement efficace dans sa montée en puissance puis dans sa redescente. Le reste de l’album recèle d’autres morceaux sympa comme le planant “30 Hours” avec Andre3000, “Wolves” avec Frank Ocean & Caroline Shaw et “No More Parties in LA” avec Kendrick Lamar, coupé en plein milieu par l’ironique “I Love Kanye” où il déclare que l’ancien, le gentil Kanye lui manque. Mais si le nouveau Kanye sort des albums comme celui-ci, à vrai dire on l’aime bien quand même.

Dans cette catégorie, ont aussi beaucoup plu aux critiques :

Beyoncé - Lemonade

Frank Ocean - Blonde

A Tribe Called Quest - We got It from Here... Thand You 4 Your service

Chance The Rapper - Coloring Book

Kendrick Lamar - untitled unmastered.

Rihanna - ANTI

Florilège d'artistes jeunes et moins jeunes

Je commence à me demander si j'ai bien fait de vouloir faire des titres de parties dans cet article.

ANOHNI - Hopelessness

#13 albumoftheyear.com

#13 albumoftheyear.com

Pour la première fois en solo, celle qui a été la voix du groupe Antony and The Johnsons est revenue en 2016 avec un album sorti sous son seul prénom, ANOHNI. Dans un changement de style, elle façonne à travers Hopelessness un univers dominé par les sonorités électroniques, synthétiques, parfois symphoniques. À travers onze morceaux aux messages engagés, on est transporté dans une atmosphère où la tristesse domine peut-être, mais dont la force réside aussi dans la voix si particulière d'Anohni et les mélodies prenantes de certains passages comme le très beau "4 Degrees".

Radiohead - A Moon-Shaped Pool

#5 albumoftheyear.com

#5 albumoftheyear.com


2016 a aussi été l'année du très attendu nouvel album de Radiohead. Alors que certains restent sur l'idée que le groupe n'a sorti aucun bon album depuis OK Computer, A Moon Shaped Pool a tout de même fait partie du top 10 des albums de l'année pour un bon nombre de critiques. À vrai dire, je ne l'ai personnellement écouté qu'une ou deux fois pour l'instant et je ne saurais pas trop donner un avis dessus car il ne m'a pas spécialement marquée... Je ne sais donc pas encore si c'est le genre de disque qui nécessite plusieurs écoutes avant que je l'apprécie ou s'il ne me touche tout simplement pas.

James Blake - The Colour In Anything

#25 albumoftheyear.com

#25 albumoftheyear.com

Trois ans après Overgrown, que j'avais beaucoup aimé, James Blake a sorti en 2016 son troisième album, avec une pochette illustrée par Quentin Blake ! Et tout comme pour ses deux albums précédents, je m'y suis encore une fois plongée avec plaisir. Fidèle à ses ambiances mélancoliques, il nous transporte immédiatement avec "Radio Silence", puis alterne moments de douceur, comme "I Need A Forest Fire" avec Bon Iver, et de mystère entêtant comme sur "Timeless". Entre des influences RnB toujours présentes sur "Always" ou "Timeless" et des moments plus lyriques, James Blake joue avec les atmosphères jusqu'à nous donner parfois comme une perception brouillée de la réalité, comme dans "Put That Away And Talk To Me". Encore une fois, I would recommend.

Et pour finir pêle-mêle ce bilan des tops musicaux de 2016 :

KAYTRANADA - 99.9% figure à la 18ème place du classement et c'est pour moi un album assez agréable à mettre en fond sonore en soirée, lorsque vous travaillez ou encore pendant une activité quelconque. Des sonorités 

Nicolas Jaar - Sirens Après m'être plongée dans ses anciens albums récemment, Sirens figure bien sûr sur ma liste d'albums à écouter.

Et enfin, j'ai suffisamment entendu parler de ces albums pour avoir envie de les écouter :

Angel Olsen - My Woman

Solange - A Seat At The Table

Savages - Adore LIfe

Parquets Courts - Human Performance

Prochain article consacré également au bilan musical de 2016, mais plus large que les seuls tops of the tops of the critics.

Publié dans Musique, Best of the year

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>