Playlist de printemps

Publié le par Eva Pigeon

Playlist de printemps

Je le disais dans mon dernier article, les premiers mois de 2019 ont déjà eu l'occasion d'être très riches en sorties musicales enthousiasmantes. Pour accompagner l'apparition plus franche du soleil ces derniers temps, je propose donc une playlist de printemps toute pleine de nouveautés et de quelques old-but-gold à écouter pour se sentir bien.

La playlist est également dispo sur Spotify.

#1 Vampire Weekend - Harmony Hall

Enfin, après 6 ans et des moments de teasing insolent, Vampire Weekend sont sur le point de révéler le successeur de Modern Vampires of the City, l'album qui avait été mon préféré de l'année 2013 (devant même les Arctic Monkeys, oui oui). Father of the Bride sort très bientôt, et aura été précédé d'un duo de singles par mois, dont le premier incluait "Harmony Hall". Réécouté en boucle juste après la première écoute, il augure pour moi un album à la hauteur du teasing insolent susmentionné. Un refrain complètement addictif, une auto-citation d'une chanson du précédent album et un clip avec des serpents qui rampent et des pancakes qui sautent, cela me semble parfait pour débuter cette playlist de printemps.

#2 POND - Daisy

Un retour qui s'est moins fait prier, mais pas moins attendu pour autant, compte tenu de la qualité de leur album précédent The Weather. POND est revenu début 2019 avec le tout aussi bon Tasmania, ouvert par l'envoûtant "Daisy". Un début d'ambiance atmosphérique qui évolue vers un refrain carrément dansant, en parallèle des paroles qui évoquent la tranquillité d'un après-midi de printemps comme la violence imposée à ceux qui n'avaient rien demandé.

#3 James Blake ft. Rosalia - Barfoot in the Park

Encore une fois, James Blake est revenu, encore une fois j'ai écouté son album en boucle à la sortie. Dans une atmosphère (relativement) moins torturée, il raconte ce qu'il découvre grâce à une relation qui l'apaise et le rend plus heureux. C'est la première fois qu'il juxtapose dans une chanson l'espagnol et l'anglais, une voix masculine et une féminine, avec Rosalia, pour un très joli résultat.

#4 These New Puritans - Where the Trees are on Fire

Découvert complètement par hasard en cliquant sur un article des Inrocks qui parlait des sorties de la semaine à écouter, Inside The Rose est sorti il y a quelques semaines et m'a permis de découvrir These New Puritans, que je ne connaissais que de nom. Pour avoir écouté leur premier album dans la foulée, j'ai pu constater que le son du groupe avait beaucoup évolué au cours de leur carrière. Inside The Rose propose un univers éthéré, cinématographique, parfois vaguement inquiétant, comme sur "Where The Trees Are On Fire".

#5 Tame Impala - Patience

On attendait déjà, mais depuis que "Patience" a ironiquement été lâché par Tame Impala, on n'en peut plus de pas encore pouvoir écouter le successeur de Currents, sorti tout de même en 2015. Depuis, le morceau a été rejoint par le tout aussi enthousiasmant "Borderline", qui flirte avec les frontières du disco, et j'ai plus que hâte de découvrir ce qu'ont préparé les Australiens pendant ces quatre dernières années.

#6 Panache! - Magnetic

Panache! sortira son tout premier EP vendredi 4 mai, le même jour que l'album de Vampire Weekend... Pas exactement le même nombre d'écoutes sur Spotify, mais ils ont trouvé avec "Magnetic" un juste mélange d'inspirations pop, de Deluxe (qui leur envient probablement les combis rouges qu'ils portent sur scène) à Parcels.

#7 Beirut - Santa Fe

J'avais envie d'un morceau feel good avec des cuivres pour faire un enchaînement ici. "Santa Fe" m'a semblé être un candidat idéal. Tiré de The Rip Tide, c'est le genre de morceau qui me met immédiatement dans un bon mood et me donne envie d'aller cueillir des pâquerettes et de faire du cerf-volant.

#8 Buena Vista Social Club - El Cuarto de Tula

Transitions aux cuivres aussi parce que : Buena Vista Social Club ! Un grand classique, des percussions entrainantes, les harmonies des voix, les arpèges des guitares, les instruments qui se répondent et ce refrain que tout le monde connait.

#9 Nina Simone - Sinnerman

J'ai eu envie de finir ma prochaine playlist avec ce morceau lorsque je l'ai écouté en roulant à travers la campagne un samedi ensoleillé - je recommande. La voix puissante de Nina Simone, la structure et l'intensité de ce titre qui s'étire comme à l'infini semblent vous entrainer encore plus vite et plus loin que la voiture dans laquelle vous pourriez l'entendre.

Partager cet article

Repost0